IRM des lésions tendineuses

L’IRM est parfois très utile pour l’exploration des tendons fléchisseurs au niveau du poignet de la main et des doigt.

Je me suis particulièrement intéressé à utiliser l’IRM dans les cas où une réparation tendineuse n’a pas donné un résultat parfait et que l’on se demande s’il s’agit d’adhérences ou d’un lâchage partiel de la suture.

La réponse à cette question est souvent difficile. C’est pourtant une question très importante:

  • s’il s’agit uniquement d’adhérences, une libération chirurgicale (appelée ténolyse) pourra donner un bon résultat
  • s’agit d’un lâchage partiel de la suture, une ténolyse risque d’entraîner un lâchage complet du tendon.

L’IRM peut aider à apprécier la solidité du tendon à condition de réaliser l’examen suivant un protocole précis avec en particulier des coupes transversales millimétriques  sur 2 cm de chaque côté de la suture.

 

Sur cette IRM: Le tendon de l'annulaire  est normal car homogène et dense. Le tendon de l'auriculaire est hétérogène et cicatriciel.

Sur cette IRM:
Le tendon de l’annulaire est normal car homogène et dense.
Le tendon de l’auriculaire est hétérogène et cicatriciel.

 Références:

– J.L.Drapé , Silbermann-Hoffman , P.Houvet , Th.Dubert , A.Thivet , Z.Benmelha , B.Frot , J.Y.Alnot , R.Benacerraf
Complications of flexor tendon repair in the hand : MR Imaging Assessment. Radiology 1996 ; 198 : 219-224

 

Dernière mise à jour 24 août 2016