Reconstruction des tendons fléchisseurs

Lorsque les tendons fléchisseurs des doigts ont été détruits par un traumatisme, je préfère presque toujours réaliser une reconstruction en deux temps suivant la technique de J Hunter, chirurgien américain qui publia les premiers résultats en 1965.

La première opération consiste à  préparer la gaine du futur tendon en plaçant une tige en silicone à la place du tendon manquant . Le silicone provoque, en trois mois environ, la formation d’une gaine très lisse et glissante tout autour de la tige.

La deuxième opération consiste à remplacer la tige par une greffe tendineuse.

Cette technique permet de commencer la rééducation active dès le lendemain de l’intervention mais il faut attendre au moins 3 à 6 mois pour faire des activités de force.

Mise en place d'une tige en silicone pour préparer la gaine du tendon fléchisseur qui recevra la greffe 3 mois plus tard.

Mise en place d’une tige en silicone pour préparer la gaine du tendon fléchisseur qui recevra la greffe 3 mois plus tard.

Ma recherche porte actuellement sur le réglage de  la tension lors du deuxième temps opératoire.

Références

– Hunter JM. Artificial tendons. Early development and application. Am J Surg 1965;109:325–38.